43 ans, ça suffit !!!!

Le contexte castriote doit nous faire prendre conscience qu’il est temps, et même urgent, que nos élus locaux adoptent la règle du non cumul et du non renouvellement de mandat.

Siéger  au conseil municipal de Castries , avec des fonctions diverses, depuis 43 ans, cela dépasse l’entendement !! Comme disait l’autre « Au-delà des bornes, il n’y a plus de limite… »

Dans ce contexte, depuis 2001, Castries est représentée par une seule et même personne. Si un premier mandat de maire a permis d’envisager quelques espérances, un deuxième mandat a confirmé, malheureusement pour notre village, que le maire ‘’s’est abandonné à ses propres faiblesses et a cédé aux tentations de l’arbitraire’’.

N’en déplaise à ses dernières déclarations qui se réfèrent au Peuple, doit-on lui rappeler que  les principes démocratiques  ne riment pas avec les pratiques  autocratiques ?

La présente campagne électorale est suffisamment éloquente pour constater qu’à défaut d’associer la population, le personnage tourne autour de lui-même, aussi satisfait que le consul devenu César. Mais il est temps de rendre au Peuple ce que l’apprenti César lui a confisqué !!

Par ailleurs, comme nous l’avons déjà dénoncé, comment peut-on concevoir qu’un tel élu, cumulant plusieurs mandats, puisse s’impliquer, pleinement, dans son rôle de maire? Au-delà des arguments fallacieux qu’avance tout cumulard, qu’il soit de droite ou de gauche, pour truster les mandats, il faut, peut-être, regarder de plus près leurs indemnités  pour mieux comprendre une motivation non avouée (et non avouable).

Dans le cas de Castries, village de moins de 6 000 habitants,  notre édile sortant touche une indemnité en tant que maire, en touche une autre en tant que vice-président de l’Agglo.  Voilà une réalité que notre élu se garde bien de mettre en avant !!!  Sans compter, ses voyages à l’étranger,  dont il se plait à vanter les hôtels et autres restaurants, voyages faits au nom de l’Agglo et, donc, payés par le contribuable…et  pour quelle efficacité ??

Oui, 43 ans dont 13 en tant que maire,  ça suffit !!  Contrairement au bon vin ou au Whisky, 43 ans d’âge ne bonifient jamais un élu !

Le 23 mars 2014, les castriotes doivent se réapproprier les rênes du devenir de notre commune.

Prenez le relais, indignez-vous !

DG

Erratum : dans une précédente version de cet article, une mauvaise information avait attribué, à  tort, une indemnité au maire en tant que président de SIVOM. Celui-ci s’en étant ému (..) dès le lendemain de la parution de l’article (comme quoi le maire n’a pas toujours de mauvaises lectures !!), a contacté l’auteur de l’article (sur son téléphone portable) pour lui signaler son erreur. Erreur reconnue, erreur corrigée !  Nous souhaiterions que Mr le maire soit aussi respectueux  de la réalité des faits que nous le sommes…

Cependant, dans ce contexte, nous sommes en droit de nous interroger sur la confusion des genres entretenue par le maire Gilbert Pastor et le candidat Pastor Gilbert. En effet,  le numéro de téléphone mobile  personnel de l’auteur de l’article (en l’occurrence tête de liste de DECIDONS CASTRIES) a été confié aux services municipaux et non au  candidat à sa propre succession… Il s’agit là d’une pratique très particulière qui consiste à utiliser des informations administratives et confidentielles, à des fins personnelles… Nous vous laissons juges d’un tel comportement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *