Conseil Minicipal 22 Mai 2014 : Question Diverse posée par le collectif Décidions Castries

log_small

Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

Cette question émane du collectif Décidons Castries et  s’adresse principalement au Délégué Communautaire à propos de son vote lors de la séance du 7 mai 2014 au Conseil d’Agglomération dont l’ordre du jour était la « Mise en place de la Régie Publique de l’eau ».

En effet nous gardons en mémoire votre intervention réalisée en séance du 25 juillet 2013 et du vote qui en suivait, qui défendaient avec force et virulence, la reconduction du contrat en mode DSP et donc en gestion privée, considérée comme seule solution viable à cette époque. 

Le 7 mai 2014 après la tenue d’un débat d’une toute autre forme, bien éloigné de celui du 25 juillet qui avait vu le vice-président en charge de ce dossier injurier les partisans politiques du retour en régie publique ainsi que tous les citoyens engagés dans cette démarche, vous avez décidez de vous abstenir avec 13 autres délégués favorisant ainsi implicitement le retour en Régie Publique de l’eau sur l’agglomération de Montpellier.

Pouvez-vous nous expliquer les motivations personnelles qui ont animées votre dernier vote ? Il est d’ailleurs toujours regrettable de constater que vous ne portiez pas l’avis du Conseil Municipal de Castries au vu de l’absence de débat sur ce sujet reconnu par une très large majorité des délégués communautaires comme important voire très important pour le territoire Montpelliérain.

Pouvez-vous nous commenter, la proposition de Véolia de réduire de 50 % le prix de l’eau à quelques heures de la tenue du Conseil d’Agglomération ?

Enfin, pouvez-nous nous préciser qui sont les représentants au Syndicat Mixte Garrigue Campagne, afin que nous puissions les questionner  sur leur stratégie pour assurer le passage en Régie Publique et sur l’utilisation de la proposition de Véolia de réduire de 50 % le prix de l’eau ? Ce qui serait possible sur Montpellier ne le serait-il pas sur notre syndicat.

Pour terminer, comme nous l’avons toujours exprimé, la décision d’un retour en Régie Publique pour la gestion de l’eau et nous espérons de son assainissement,  ne représente pas simplement la mise en place d’un autre mode de gestion financière, mais le lancement d’un nouveau projet de Service Public Territorial, permettant un nouveau contrat entre la population et les élus pour la préservation et l’utilisation d’un bien commun dans le seul et unique intérêt des habitants du territoire Montpelliérain.

Nous vous remercions d’avance pour vos réponses.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *