Gouvernance « MODERNE » à la métropole

Le président de la métropole a décidé que l’exécutif serait constitué de membres du groupe « La République en Marche ».  Ce passage d’une gouvernance basée sur le consensus généralisé à un système de décision ayant pour base les considérations politiciennes a abouti à la mise à l’écart de ceux qui n’ont pas accepté cette règle. Par souci de cohérence, ils ont ainsi respecté leurs engagements auprès de leurs électeurs.

Nous avons été surpris de constater l’approbation de cette démarche par notre maire, qui a ainsi obtenu une vice présidence accompagnée de ses accessoires. Nous nous en serions félicité si notre maire avait demandé, et sans nul doute obtenu, la vice présidence  pour le traitement et le stockage des déchets, question qui préoccupe  les castriotes.

Ces pratiques  ne sont elles pas de nature à éloigner un peu plus les citoyens de la politique et grossir les rangs des abstentionnistes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *