Les Gens du Voyage

En prenant connaissance du dernier tract distribué par la liste UDI/UMP, il nous est apparu une priorité que nous avions malheureusement oubliée.Dont acte.

Avant de donner notre point de vue sur cette question,  nous tenons, néanmoins, à laisser à la droite ses accents Gaulliens pour qualifier Castries « Castries, l’oubliée », « Castries la délaissée » .ll ne manque que « Castries Outragée » et « Castries, Je vous ai compris !! ».

Mais, soyons sérieux et revenons au point prioritaire de la droite Castriote.

« Les Gens du voyage » et de la « création d’une aire d’accueil »

Que laisse sous-entendre le mot « OBLIGATION » dans le paragraphe « Castries a hérité » dans la tête des auteurs de ce tract ?

La peur de l’Autre, la stigmatisation de l’Autre ?

Pour éclairer nos lanternes. Qu’avez-vous à reprocher aux gens du voyage  qui ont séjourné quelques jours à l’entrée de notre village?

  • Le fait qu’ils se soient branchés sur l’algéco du marchand d’immeubles et qu’ils l’aient indemnisé à leur départ ?
  • Le fait qu’ils aient laissé le terrain en parfait état à leur départ ?
  • Le fait de ne pas avoir eu la chance et la curiosité de parler avec leurs enfants, eux qui cherchaient à connaître l’histoire de notre village ?

Certainement rien de tout cela, au vu du message envoyé par le groupe de droite du Conseil Municipal.

Monsieur le Maire de Castries,
Monsieur le Vice-Président de l’agglomération en charge du développement économique,
BRAVO, BRAVO, pour cette nouvelle ouverture menée tambours battants d’une concession de véhicules Haut de Gamme Multi-marques à l’entrée de notre village !
L’inconvénient est l’accompagnement d’une caravane, certes un brin encombrante, obligatoire pour tout achat d’un véhicule flambant neuf !!! Nous informons l’éventuel client de faire preuve d’une méfiance toute particulière à l’égard des « vendeurs », il est vrai pas toujours bien formés et souvent pas très accueillants !!!  Par contre pour ceux qui n’auraient pas encore pu partir en Suisse, le financement occulte est accepté voire conseillé !!! Monsieur le Maire, pour redevenir sérieux, vous nous aviez promis l’embellissement de notre entrée de village, nous héritons un champ de Gitans en plus de la décharge d’agglomération que vous nous avez imposée !
Nous avons désormais la certitude de ne pas avoir la même vision de notre village.
Le groupe d’opposition municipale

Quelle est donc la vision de l’être humain du groupe d’opposition ?
La formulation, mettant sur le même plan des êtres humains et des déchets est pour le moins inadmissible ! Ce n’est même plus un « camp », mais un « champ » de gitans. Le groupe d’opposition voudrait-il amender la déclaration des droits de l’homme et la Constitution française ?

Maintenant revenons à la création de cette aire d’accueil.

Est-il utile de rappeler que la loi du 5 juillet 2000 impose, pour les villes de plus de 5000 habitants, l’aménagement d’une aire d’accueil pour les gens du voyage ?

Est-il utile de rappeler que dans ce contexte, fut créé le SIVU Ulysse, regroupant les communes de Castries, Baillargues et Vendargues (ces deux dernières communes étant gérées par des maires de droite) 

Pour notre part, nous regrettons que la création de cette aire ne soit pas encore finalisée et opérationnelle. Nous regrettons le manque de courage politique du Conseil Municipal, quelles que soient ses sensibilités au moment prendre une décision. Un Conseil Municipal qui, à l’unanimité, s’est réfugié derrière l’obligation de la loi et l’espérance d’avoir des dotations de l’Etat et du Département pour justifier le report de la création de cette aire d’accueil.

Mais rien, pas un débat, pas une intervention pour reconnaitre que  L’article 1er de la Constitution prévoit que la France « assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ». Et que dans sa jurisprudence, le Conseil constitutionnel réaffirme le refus du droit de reconnaitre l’origine et la race comme catégorie.

Alors Citoyens, informons-nous et réfléchissons ensemble et ne laissons pas les idées nauséabondes envahir nos cerveaux ouverts.

Pour cela, nous nous permettons de partager avec vous quelques éléments de réflexion.

Qui sont les gens du voyage ?

D’après Les Cahiers du mal-logement de la Fondation Abbé Pierre de janvier 2006, « les estimations du nombre de personnes considérées comme « gens du voyage » en France varient entre 250 000 et 450 000, soit 0,5 % de la population nationale »

Prenez le temps de lire ces articles

Les Gens du Voyage.

Nomades, nous resterons

Ce document

Le Droit européen et national.

et d’écouter cette chanson

Sur l’aire d’accueil, voici des extraits de documents officiels présentant ce dossier.

Le schéma départemental d’accueil des gens du voyage adopté le 28 février 2003 prévoit la réalisation d’une aire d’accueil de 40 places cofinancée par les communes de Baillargues, Vendargues et Castries.

Compte-rendu d’un Conseil Municipal (Question n° 6 – Accueil des gens du voyage – création du SIVU Ulysse)

Une décision du CG34 (page 12).

Alors, Madame Gassiot et Mesdames et Messieurs les colistiers, les gens du voyage sont-ils un PROBLEME ? Cette aire d’accueil de 40 places est-elle un PROBLEME pour Castries, Baillargue et Vendargue ?

S’il vous plait expliquez nous où se trouve votre PROBLEME ?

Nous sommes ben entendu disposer à débattre de ce sujet  et de bien d’autres afin de permettre aux Citoyens Castriotes de comprendre les idées qui animent chacun ainsi que la position des élus de droite au Conseil Municpal et au Conseil d’Agglomération.

En attendant ce moment démocratique, nous vous proposons ces citations et cette nouvelle chanson.

« Quelque soit l’être de chair et de sang qui vient à la vie, s’il a figure d’homme, il porte en lui le droit humain » Jean Jaurès.

« Le rôle de tout être humain, c’est de faire la preuve que le monde n’est pas sans raison » Abbé Pierre.

Amen!

udi-ump

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *