Gestion des déchets

De la décharge de Castries, à une gestion durable des déchets.

Avec l’aval cynique de Montpellier Agglomération,, au sein duquel siège consensuellement le maire ( encarté PS) de Castries, le Centre de stockage des déchets non dangereux de Castries s’est transformé en véritable décharge.

Un tri inexistant pour la moitié de l’agglomération de Montpellier,  allié à un tri mécano biologique largement défaillant,  conduit à la production, par l’usine de méthanisation, d’un compost impropre à l’utilisation agricole. Celui-ci est acheminé à  la décharge où sa fermentation se poursuit.

Ainsi, le cahier des charges n’est pas respecté, la réglementation est  bafouée.

Les directives en vigueur ont pour objectif la promotion d’outils qui permettent de jeter moins, de « jeter mieux », de diminuer l’impact écologique du traitement des déchets, en faisant appel, notamment, à des circuits d’économie sociale et solidaire. Elles doivent s’appuyer sur la proximité et la responsabilité.

Au niveau local,  une politique innovante et ambitieuse doit être mise en œuvre pour que le tri à la source soit une réalité et son suivi soit respecté. Ainsi, tous les services publics doivent donner l’exemple à travers les lieux de restauration collective : établissements d’enseignement, maison de retraite, crèche….

Ainsi, tous les services publics doivent donner l’exemple à travers les lieux de restauration collective : établissements d’enseignement, maison de retraite, crèche….

Mais le niveau local ne détient  pas tous les pouvoirs en matière de gestion des déchets. Le représentant Castriote au Conseil d’agglomération doit s’engager à veiller au respect  des engagements quant à la durée de la décharge  et tout mettre en œuvre pour, dès à présent,  lancer la recherche concertée d’un nouveau site sur le territoire. Le respect du cahier des charges doit être renforcé par un contrôle strict des installations, assuré par des organisations dont la qualité et l’indépendance sont incontestables.

le niveau local ne détient  pas tous les pouvoirs en matière de gestion des déchets

Doivent être soutenues les associations qui contribuent au respect des engagements des différentes parties prenantes, en leur destinant tout ou partie des sommes allouées par l’agglomération de Montpellier au titre de la mise en décharge. Il est inacceptable d’échanger son statut au sein de l’agglomération contre l’intérêt des habitants de Castries.